CA 18 mai 2017

Conseil d'Administration

Ce fut un CA riche d’informations, sans polémique corporatiste, très instructif donc !

Madame le Recteur ne veut plus d’enseignement exploratoires « contingentés » en 2nde, tels que les Arts du SON, du SPECTACLE et la LV3 RUSSE qu’offre le lycée Vaugelas. C’est donc au Proviseur aidé de ses experts en les matières qui doit faire le tri parmi les dossiers reçus puisque le nombre de places reste lui limité….

La méthode d’inscription en 2nde est modifiée : pour tous les élèves « hors secteur », ils devront faire une demande de dérogation, la seule mention d’une option ou d’un ensgt exploratoire spécifique à Vaugelas ne suffisant plus. MAIS une fois cette sollicitation formulée, l’acceptation, indépendante des options choisies, sera irréversible. La délocalisation d’élèves sans assurance de l’affectation sur les ensgts choisis risque de se produire malheureusement.

Les motifs de demande de dérogation, les options n’en constituant plus, sont : le Handicap, les Bourses Scolaires, les Fratries, les Limites de secteur et les « Autres » !

Les livrets scolaires dématérialisés arrivent pour les sections L au bout de leur expérimentation en étant présentés au bac 2017. Leur caractère « numérique » induit la soumission à la CNIL et, partant, le droit de consultation (10 jours avant le bac, les familles en seront avisées), le droit à rectification sur la forme et le fond. Cette conséquence inquiète les équipes administratives et pédagogiques, mais le Proviseur concède néanmoins que le DROIT n’entraine pas nécessairement le FAIT, et que tout créateur de recours gracieux puis contentieux soit-il, il ne faut pas a priori s’en inquiéter.

NB C’est la consultation du dossier par l’élève qui déclenche sa signature électronique

Il est possible que la famille s’oppose à la transmission du dossier au Jury, mais après analyse de cette règle, il s’avère que ne pouvant que desservir un élève devenu non susceptible de repêchage, il n’en soit pas fait grand usage…

 

Demande d’information sur l’utilisation du gymnase du lycée par les services de presse du « Tour de France cycliste » cet été : quelles modalités d’utilisation ? Quels bénéfices pour l’établissement ? Quelles contreparties négociées ?… etc.

Le point Presse du Tour de France est venu reconnaître les lieux pour savoir s’il pouvait y élire « domicile » très provisoire, le temps de l’arrivée de l’étape Nantua / Chambéry. Le site lui convenant, il sera prêté sous contrôle avant/après d’huissier et les sols seront protégés par des bâches. IMPOSSIBLE d’envisager des contreparties, le lycée n’étant pas propriétaire de ces locaux d’une part, et l’usage qui en sera fait n’étant pas en phase avec les besoins des élèves ou des professeurs d’autre part.

NB Les connexions Internet seront obtenues via satellite et donc non susceptibles d’être léguées ultérieurement au lycée.

Les discussions ont porté sur la piètre image du lycée donnée à la Presse… ! Le volet des sanitaires a été abordé et fut l’occasion pour nombre de membres du CA d’apprendre l’existence de blocs sanitaires fermés à l’usager depuis… toujours. Le Proviseur s’en est étonné et a promis de s’enquérir plus précisément de cette situation ubuesque !

Les listes de manuels scolaires seront  figées au 9 juin.

Quant au chantier des arceaux de vélos, la mairie étant absente, la question lui sera posée via mel, sans la « publicité » ni la solennité de l’assemblée que les parents FCPE auraient pourtant souhaitée.