CA du 8 avril 2016

Conseil d'Administration

1. Demande d’organisation d’une semaine banalisée en février pour :
– Les 2ndes avec des épreuves communes uniquement à l’écrit dans toutes les matières.
– Les 1eres avec les épreuves de bac blanc anticipé (Français écrit et oral + TPE oral) + une épreuve écrite dans toutes les autres matières
– Les Tales avec un véritable bac blanc avec les épreuves écrites et orales (même les matières optionnelles)

Réponse : Déjà trop de semaines institutionnellement banalisées, « Bilan coût/avantages » non prouvé, ouverture de l’établissement 3, voire 4 samedis matin à la disposition des profs pour l’organisation d’épreuves « longues ».

NB Le Bac Blanc en français existe

2. Proposition de stage en milieu professionnel « façon 3ème » pour les élèves de 2ndes dont la sortie des classes est fixée au 10 juin… Cela demanderait simplement de la part de l’établissement que des Conventions soient signées pour couvrir les « pourvoyeurs de stage » potentiels.

Le Proviseur n’a pas l’autorisation de signer de telles conventions, sauf exception (dans le cas de demandes émanant d’élèves en recherche d’une orientation mieux adaptée qu’il serait souhaitable de soutenir par exemple), ne dispensant pas de Formation Professionnelle

3. Journée des Lycéens à Grenoble. L’organisation gagnerait à être améliorée sur les points suivants :
– encadrement nécessaire,
– télescopage avec journée de cours très dissuasif,
– incompatibilité avec Règlement de l’Internat,
– organisation collective du déplacement préférable…

Le Proviseur ne peut gérer toutes les actions Orientation à disposition mais fera passer une consigne aux professeurs afin qu’ils ne fassent pas de cours ou de devoirs essentiels ce jour-là.

4. Réunion Parents/Profs :
-en 2nde, souvent seuls les parents « convoqués » ne peuvent rencontrer les profs qui sont alors perçus comme de simples censeurs…
-en 1ère Rien du tout
-en Tale Rien du tout

Pourtant, selon le Code de l’Education + diverses circulaires, une rencontre ou réunion entre les parents d’élèves de chaque niveau (Scde, 1ère et Term) doit avoir lieu chaque trimestre et au moins deux fois par année scolaire.

UNE réunion sans tri préalable pour tous les niveaux serait déjà un bon compromis, car il est évident que les relations suivies entre enseignants et familles favorisent la réussite des élèves et que tous les niveaux sont concernés par cette stratégie.

Le Proviseur rappelle qu’il gère le plus gros établissement d’enseignement secondaire de l’académie (proportion de CPGE plus réduite qu’ailleurs) et qu’il ne peut, à l’instar des réunions de rentrée qui se déroulent sur 4 soirées, prévoir plus qu’une séance de réunion parents profs. Il rappelle que les professeurs, au-delà de la date commune à tous, sont disposés à recevoir les parents d’enfants en difficultés

5. Organisation des déplacements dans le cadre des échanges en Mobilité Internationale Individuelle
C’était une demande des parents qui arguaient de cartes de réduction diverses plus avantageuses qu’un bus « partagé » ou un billet de groupe SNCF. Ce système n’est pas figé et il pourra être revu sur la base, déjà, d’une mise en relations des familles concernées par le voyage.

NB Il n’y a pas de surcoût du fait des accompagnateurs pour les familles puisque cette dépense est prise en charge par l’établissement.